Exercise, APOE genotype, and the evolution of the human lifespan

http://www.cell.com/trends/neurosciences/abstract/S0166-2236(14)00040-X

  • The long human lifespan evolved when our ancestors were homozygous for APOE ɛ4.
  • The ɛ4 allele is associated with heart disease, Alzheimer’s disease, and reduced lifespan.
  • High levels of physical activity reduce disease risks in ɛ4 carriers.
  • We propose that human longevity evolved due to a shift toward high activity levels.
  • Current lifespan constraints may reflect a mismatch between lifestyle and evolutionary history.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s