Defining the « dose » of altitude training: how high to live for optimal sea level performance enhancement.

The present results suggest a threshold of continuous static stretching in which muscular power output in a multi-joint task may be impaired immediately following moderate-duration (60-s; 8min) static stretching, while short-duration (30-s; 4 min) stretching has a negligible influence.

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi/10.1371/journal.pone.0097927

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s