Calcium supplements and cardiovascular risk: 5 years on.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25114781

 

Therefore, for the majority of people, dietary calcium intake does not require close scrutiny. Because of the unfavorable risk/benefit profile, widespread prescribing of calcium supplements to prevent fractures should be abandoned. Patients at high risk of fracture should be encouraged to take agents with proven efficacy in preventing vertebral and nonvertebral fractures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s