Influence of aerobic exercise intensity on myofibrillar and mitochondrial protein synthesis in young men during early and late post-exercise recovery

http://ajpendo.physiology.org/content/early/2014/02/26/ajpendo.00487.2013

In conclusion, an acute bout of high, but not low intensity aerobic exercise in the fasted state resulted in a sustained elevation of both MitoPS and MyoPS at 24-28 h post-exercise recovery.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s