Complex systems model of fatigue: integrative homoeostatic control of peripheral physiological systems during exercise in humans

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1725023/pdf/v039p00052.pdf

Fatigue is hypothesised as being the result of the complex interaction of multiple peripheral physiological systems and the brain. In this new model, all changes in peripheral physiological systems such as substrate depletion or metabolite accumulation act as afferent signallers which modulate control processes in the brain in a dynamic, nonlinear, integrative manner.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Fun. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s